5 raisons de ne pas devenir blogueuse.

Petit disclaimer : Avant de me faire passer pour une blogueuse indigne, sachez que cet article a été écrit avec toute l’ironie et l’humour qui me caractérise (autant vous dire que ça craint du pâté donc.). Bien qu’il y ait une grande part de réalité dans mes propos et d’un léger ras-le-bol de la blogo, veuillez lire ceci mot à mot et pas qu’en diagonale.

blogueuse beauté



Nombreuses sont celles à avoir connue la blogosphère avant que tout ceci ne devienne « tendance » . On ne le croirait pas en voyant ce nouveau site, mais je suis blogueuse depuis 4 ans et des choses j’en ai vu passer. J’ai connu ce temps où « blogueuse » était tout, sauf synonyme de réussite. L’une des premières motivations était d’ouvrir un site pour s’évader du quotidien, partager ses astuces, bons plans et tutos. On passait outre la qualité photo smartphone et on ne rechignait pas sur un pinceau sale.
J’ai connu ce temps où la chasse aux abonnées, j’aime, commentaires, n’était plus qu’un mauvais souvenir de nos époques kikou. Et j’ai surtout vue cette époque évoluer d’années en années, amenant la même déception que 50 nuances de Grey au cinéma.

Aujourd’hui, mamie vous remet les pendules à l’heure et vous donne toutes les bonnes raisons de ne pas devenir blogueuse !


Devenir célèbre


Nous sommes passées dans une autre dimension, maintenant on deviendrait Ministre grâce à Youtube ou WordPress. Mais chère madame, devenir célèbre en ouvrant un blog, ça demande un travail énorme et ça ne se fait pas du jour au lendemain. D’ailleurs, soyons honnête, la proportion de blogueuses qui réussissent en France est minim’ à côté des Youtubeuses.

Ouvrir un site dans l’espoir d’obtenir son étoile sur Hollywood boulevard, c’est grillé comme le nez au milieu de la figure. Vous n’obtiendrez pas d’oscar façon L.Dicaprio, par contre, vous aurez l’opportunité de revivre le flop du Titanic. J’aurais bien voulu donner un autre exemple, mais l’attente fut longue, il mérite qu’on en parle de son trophée ce petit bonhomme. 😉


Avoir des produits gratuits


Je me souviens avoir conseillé 2 ou 3 personnes pour l’ouverture de leur site. Quelle ne fut pas ma tristesse lorsque j’ai pu observer que leur priorité n’était pas de savoir comment faire de bons articles, de bonnes photos ou que sais-je, mais à quelle moment elles pourraient recevoir leurs produits offerts. « Du coup maintenant, je fais comment pour avoir mes produits gratos ? ». Sérieusement, vous croyez qu’il suffit d’être blogueuse pour obtenir des partenariats ?

Généralement les marques vous contactent d’elles-mêmes. Et croyez-moi, elles ne contactent pas les petites blogueuses qui viennent tout juste de découvrir la vie ! La vie de blogueuse évidemment.

Il vous faudra un petit moment, de l’expérience, des abonnées et donc un minimum d’influence avant de pouvoir espérer être contactée. Je ne vous cache pas que j’ai réalisé beaucoup de partenariats auparavant, il m’aura fallu pratiquement 2 ans pour être appelée. J’ai refusé énormément de demandes, tout simplement parce que je n’ai pas créée mon blog pour vous présenter des produits que je ne voulais pas vous présenter. D’ailleurs, j’ai tout claqué pour refaire mon site, je suis comme une blogueuse toute neuve alors les partenariats, ce n’est plus du tout d’actualité ! Et je le vis bien.

Tout comme l’aspiration à la célébrité, être ici pour faire des économies chez Nocibe, ça se ressent. Et en général, vous perdrez pieds bien avant d’avoir été contactées ou reconnues ! Parce que c’est long, c’est pas facile, et on n’a pas découvert l’Amérique en un claquement de doigts.


Gagner le respect des autres


Si vous souhaitez être aimées, fuyez ! Oh non ce n’est pas une blague. Bien que les préjugés ont évolués depuis quelques années, raconter sa vie sur internet et prodiguer des conseils, c’est bien souvent aussi respecté que la sex-tape de Valbuena. Avec tout le respect que je lui dois.

Sans blagues, une grande partie de mon entourage ne savait pas comment je passais mon temps libre durant quelques années. Au fil du temps j’ai fini par parler un peu plus, je n’ai pas vraiment eu le choix en fait, puisqu’on commençait à parler de moi par ci pas là. Mais une majorité ne sait toujours pas sur quelle adresse je poste mes conneries du quotidien. Ou alors elles ne m’en parlent pas. Je sais bien que les blogueuses ne sont pas réellement prises au sérieux et qu’une grande partie pensent que l’on est superficielles et je vous passe tous les autres préjugés auxquels j’ai pu faire face.

Si vous êtes ici en quête de popularité et de reconnaissance, faites demi-tour, vous n’êtes pas dans la bonne direction !


Être prise au sérieux chez Sephora


Bien que je ne peux me passer de cette enseigne qui propose bien plus de produits qui me plaisent, je ne vous cache pas que je reste dubitative quant au savoir de certaines des conseillères. De MON Sephora, je ne généralise pas.

Je vous laisse imaginer ma tête quand j’ai demandé une palette Too Faced et que l’on m’a répondu que cette marque n’existait pas et que la Chocolate se vendait chez Urban Decay … Oui Madame.
Pire encore, lorsque j’ai expliqué que si, elle était chez TF et que je pouvais lui prouver puisque j’étais d’ailleurs sur la page d’un blog connu qui montrait les swatchs et que l’on m’a répondu : « Mais vous savez bien que les blogueuses ne racontent que des conneries pour l’argent! » … Oui oui !

Et je vous passe bien des expériences qui font qu’après avoir entendu toutes ses réflexions à mon égard et à celles de toutes les blogueuses, je peux vous assurer que : C’est pas parce que t’es blogueuse que t’es crédible !


Devenir multimilliardaire


Dans la même famille que, « les blogueuses ne racontent que des conneries pour l’argent » , je demande la reine. Voici une autre raison qui clôturera ce billet. Blogueuse ne rapporte pas des millions, bien souvent ça ne vous rapporte pas un rond. Vous la petite étudiante dans son 2 pièces, c’est pas en créant un site que vous mangerez du caviar tous les matins !

Il n’est pas rare que certaines marques proposent de sponsoriser certains articles, mais pour en arriver à ce stade, clairement vous avez intérêt à vous sortir les doigts du … nez. Du temps, de l’expérience, de l’influence … La blogosphère, ce n’est pas de tout repos. Et de toute façon, comme pour toutes les mauvaises raisons de devenir blogueuses, si vous êtes ici pour ça, cela se verra.

Être blogueuse demande énormément de travail. Qui n’est que très peu reconnu. Il est facile d’ouvrir un site, d’écrire et de publier. Mais éditer un billet un minimum lisible, présentable, attrayant et bien illustré demande du temps.

Vous voyez bien que je ne poste pas régulièrement, mes articles sont souvent écrits en avance, mes photos me prennent du temps. Avec un stage, des cours et un petit boulot à côté, trouver une journée tranquille pour poster, c’est mission presque impossible.

Je ne suis pas là pour vous dégoûter, j’adore ce que je fais. Mais j’en ai marre de voir des blogs qui s’ouvrent pour les mauvaises raisons, que l’on commente mes articles en signant « Mon blog est ici » alors que j’y ai déjà accès dans la case prévue à cet effet, de me rendre compte que certaines font du forcing que ce soit ici où sur d’autres blogs que je peux suivre. Bref, créez en étant passionnée, ce sera déjà une grande réussite !

Milles Bisous,
Clélia.

Publicités

4 thoughts on “5 raisons de ne pas devenir blogueuse.

  1. Sandy

    J’adhère totalement à ton article. J’ai la même sensation que toi : que beaucoup sont là pour les mauvaises raisons et cela se ressent forcément. Je trouve ces comportements carrément nuls, cela renvoie une mauvaise image des blogueuses. On est à un stade où quand je dis que je suis blogueuse les gens pensent tout de suite que je suis superficielle (encore plus puisque je tiens un blog beauté et mode)
    Et moi non plus je n’aime pas les commentaires « viens voir mon blog », c’est tout le contraire qui se produit, hors de question que je clique sur le lien hahahah.

    En tout cas, ça fait du bien de voir que je ne suis pas la seule à penser ça..
    Des bisous

    J'aime

    • Clélia Wrl

      La blogo est de pire en pire je pense … C’est d’ailleurs à un stade où les gens te prennent pour un objet marketing et où on n’arrive plus à lire les articles sans se demander si la personne est sincère ou non. Moi-même je le ressens en lisant les autres blogueuses alors que j’en suis une … 😫
      Je me sens moins seule également ! 😉

      À très vite 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s